Système de la plus grande complexité sur le plan mathématique et technique, le calendrier perpétuel hébraïque peut à juste titre être considéré comme l’une des plus grandes contributions à l’horlogerie mécanique moderne.

Calendrier perpétuel hébraïque QP et cycle 19 ans

Le calendrier perpétuel hébraïque de la montre Référence 57260 de Vacheron Constantin, n'ayant encore jamais été jusqu'à aujourd'hui transposé en mécanique horlogère est une réalisation sans précédent. Il base ses calculs sur le cycle lunisolaire métonique de 19 années.
L'astonome Grec Méton, au Vème siècle avant l'ère courante, réalise cette observation : 19 années solaires comptent presque exactement 235 mois lunaires. Le cycle métonique compte donc 12 années simples, et 7 années pour lesquelles un mois supplémentaire est ajouté afin de faire coïncider l'année calendaire hébraïque avec l'année sidérale. Ces cycles permettent d'atteindre une extrême précision sur le très long terme, nécessitant tout de même l’intégration de systèmes compensatoires pour permettre la synchronisation avec le calendrier solaire.

Numéro du jour hébraïque

A gauche de la date hebraïque, les numéros des jours en hébreu dans un affichage guichet

Numéro du mois hébraïque

A droite de la date hebraïque, les mois en hébreu dans un affichage guichet

Date hébraïque

Dans le calendrier hébraïque, il y a des mois lunaires fixes de 29 ou 30 jours en alternance. Ceux de Hechvan et Kislev peuvent compter 29 ou 30 jours, selon le type de l’année.

Calendrier séculaire hébraïque Siècle, décennie et année hébraïque Age de l’année hébraïque (12 ou 13 mois)

Pour préserver la concordance entre l’année de 12 mois lunaires et l’année solaire, il faut ajouter un treizième mois (Adar I), dit intercalaire, à sept reprises durant le cycle de 19 années.
Dans le garde temps Reference 57260, l’ingénieux mécanisme réalise l’intégration en précisant si l’année en cours est de 12 mois (années communes) ou de 13 mois (années embolismiques), via un indicateur 12/13 à aiguille concentrique au totalisateur des minutes de chronographe à 9 heures.

Nombre d’or (19 ans)

Le nombre d'or en astonomie est une indication des 19 années du cycle métonique. Vacheron Constantin présente une complication totalement inédite en l'intégrant à un système de calendrier perpétuel hebraïque, extrêmement complexe.
Nommé d’après Méton, astronome athénien du Vème avant l'ère courante, le cycle métonique de 19 ans est un multiple presque parfait, entre une année solaire et un mois lunaire.
Ces 19 années, totalisant 6'940 jours, correspondent à environ 235 mois lunaires. Il n’y a que quelques heures de différence entre les deux périodes (i.e. les 19 années solaires et les 235 mois synodiques lunaires). On peut aussi utiliser le cycle métonique pour prévoir les éclipses ou calculer la date de Pâques.
Comme une année représente 1⁄19 du cycle de 6'940 jours, elle dure 365 + 1⁄4 + 1⁄76 jours, soit un peu plus de 12 mois lunaires. Sur la période des 19 années solaires, pour corriger le retard des années lunaires, on ajoute un 13e mois lunaire à sept reprises.

La version de votre navigateur est obsolète et ne permet pas de profiter de l'expérience

Pour afficher ce site, mettez à jour votre navigateur ou téléchargez en un autreMettre à jour maintenant

×