Depuis les plus anciennes civilisations, l'homme cherche à évaluer l'écoulement du temps grâce aux phénomènes périodiques. La montre Référence 57260 constitue la parfaite illustration de cette quête de précision et de savoir dans la mesure du temps.

Heures, minutes, secondes, temps solaire moyen (régulateur)

L’affichage de l’heure moyenne est de type régulateur, avec tours des heures, des minutes et des secondes séparés, comme sur les pendules dites régulateurs de précision que l’on utilise dans les observatoires ou laboratoires.

Tourbillon 3 axes

Le tourbillon se compose essentiellement d’une plate-forme et d’une cage qui portent l’ensemble de l’échappement et qui font une rotation par minute. Dans le tourbillon à 3 axes, comme son nom l’indique, l’échappement tourne sur 3 plans en même temps — un exploit remarquable et extraordinaire au service de la haute précision horlogère. Breveté en 1801 par le célèbre horloger Abraham-Louis Breguet, le premier mécanisme de tourbillon était spécifiquement destiné à l’amélioration de la précision des montres à gousset que l’on portait généralement à la verticale, dans la poche, et qui étaient donc très sensibles aux effets de la gravité. Ce tourbillon classique à 1 axe compensait déjà les erreurs dues à la gravité de manière très efficace, en faisant tourner le balancier sur son propre axe et en le faisant prendre toutes les positions verticales possibles en l’espace de 60 secondes. Avec le tourbillon à 3 axes, les erreurs produites par la gravité sont éliminées dans toutes les positions, car le balancier, le spiral et l’échappement sont toujours en mouvement et jamais en arrêt dans une position quelconque. Ainsi, l’effet de l’attraction terrestre est régularisé, toujours le même, et la montre peut être réglée de sorte que l’heure ne soit jamais affectée par les changements aléatoires de position au porté.

La cage en aluminium ultra léger qui porte l’échappement est construite de manière ingénieuse, avec intégration du logo croix de Malte de Vacheron Constantin. Pendant la rotation du tourbillon, la croix apparaît dans son entier toutes les 15 secondes.

Régulateur à tourbillon à spiral sphérique

Le spiral sphérique (ressort de balancier) utilisé dans le tourbillon sphère armillaire produit un remarquable effet visuel. Il fait écho au design totalement sphérique du tourbillon mais, s’il met la construction en valeur, il a également une utilité. Il fut inventé en 1814, par le célèbre horloger suisse Jacques-Frédéric Houriet qui démontra alors que le spiral de forme sphérique permet d’obtenir le meilleur isochronisme. En horlogerie, le but est de créer des montres « isochrones », c’est-à-dire des montres dont la précision n’est pas affectée par les variations d’amplitude ou de distance parcourue par le balancier ; variations qui sont effectives lorsque la montre se décharge. Quand le ressort de barillet est complètement remonté, le balancier oscille en faisant ses écarts les plus larges et, au fur et à mesure que la réserve d’énergie diminue, l’amplitude décroît naturellement. Pour obtenir l’isochronisme, il faut créer un spiral dont la fréquence est indépendante de l’amplitude. Ainsi que Jacques-Frédéric Houriet l’a démontré, c’est le spiral sphérique qui est le plus efficace mais, comme il est très difficile à fabriquer, on ne le trouve que dans les montres les plus sophistiquées.
Dans cette montre, l’ancre de l’échappement est munie de palettes en diamant qui sont à la fois très résistantes et à faible friction. De telles palettes sont extrêmement difficiles à réaliser et très peu de montres en possèdent, c'est pourquoi elles sont historiques dans l’horlogerie en général et plus particulièrement chez Vacheron Constantin.

Fuseau 12 heures, deuxième fuseau horaire heures et minutes

Ce mécanisme novateur affiche les heures du monde sur 12 heures, de manière compacte et avec une présentation facile à appréhender d’un simple coup d’œil. Il n’est plus nécessaire de consacrer la totalité de la surface du cadran à la fonction heures du monde qui, par conséquent, peut être associée à plusieurs autres complications. Comme pour toute grande innovation, la simplicité de la présentation et la facilité d’utilisation dissimulent un concept ingénieux, une véritable alternative et une avancée notoire dans l’approche des heures du monde, pour la première fois depuis les années 1930.

Fonction intégrée à cette grande nouveauté Vacheron Constantin, le deuxième fuseau s’affiche sur 12 heures, sur un petit cadran dissocié du cadran principal. Il ne comporte que 12 chiffres, des chiffres romains de 1 à 12, au lieu de 24 pour les heures du jour et de la nuit comme dans la plupart des montres à heures du monde.

Indication des 24 villes pour chaque fuseau

Un guichet remplace à la perfection l’anneau des villes du système Cottier. Il présente une des 24 villes de la sélection en 3 lettres, selon l’abréviation qui lui correspond, avec son décalage horaire, en plus ou en moins, par rapport à l’heure GMT.

Indication jour / nuit pour le fuseau 12 heures

En complément, un guichet séparé indique s’il s’agit du jour ou de la nuit dans la ville sélectionnée.

La version de votre navigateur est obsolète et ne permet pas de profiter de l'expérience

Pour afficher ce site, mettez à jour votre navigateur ou téléchargez en un autreMettre à jour maintenant

×